La Nostalgie de l'Ange, Alice Sebold

Publié le par Didascalie

La Nostalgie de l'Ange


Emouvant. Non, plus encore, poignant.
Susie, une jeune américaine de quatorze ans est assassinée le 6 décembre 1973. Dès sa mort, elle entre au paradis mais peut continuer, de là haut, à regarder sa famille, à suivre l'enquète menée par Len Fenerman, le policier du coin. Elle soutient sa famille qui tente de se reconstruire après le drame, notamment son père qui cherche à lui rendre justice, sa soeur qui rencontre l'amour, sa mère qui fuit ses responsabilités, ses amis, mais elle suit également sans haine son meurtrier. Les sentiments passent extraordinairement bien, par la voix de Susie qui raconte avec ses yeux de pré-adolescente les douleurs de ses proches. Mais notre héroïne grandit moralement avec le regard qu'elle porte sur sa famille au fil du temps et de l'évolution de ses proches. Ces personnages sont plus vrais que nature, inroyablement attachants.

Là, j'avoue, ce livre m'a tenu en haleine pendant de longues heures, impossible de le lacher jusqu'à la fin, les larmes me sont venus plus d'une fois et ce n'est pas mon genre! Ce livre vous transperse, vous émeut au plus profond tellement les émotions des protagonistes sont humaines. Et pourtant, il y a plus que de la tristesse et de la vengeance. Il y a de l'espoir. La reconnaissance, se relever après être tombé, vivre malgré tout, Alice Sebold nous soumet un magnifique roman d'amour mélé de fantastique. Amis, famille, amours, tous répondent de façon différente à ce drame, tentant d'y survivre, de se construire en tant que personne et non en tant qu'ami, soeur, frêre, père, mère de la petite fille qui est morte. Une vraie leçon de vie qui se termine sur un message d'espoir. Vivez votre vie à pleine dent!

Publié dans Amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article