Des Fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Publié le par Didascalie

algernon.jpgExtraordinaire.

Une histoire qui émeut de beauté, de gentillesse, d'espoir. 
Celle d'un arriéré mental de 32 ans, Charlie Gordon, qui aimerait bien devenir intelligent. Son rêve va pouvoir se réaliser! En effet, deux médecins ont réussi à rendre Algernon, une petite souris, bien plus intelligente qu'elle n'était, réussissant tous les tests, tous les labyrinthes... Donc l'étape suivante est de faire cette même opération sur l'homme! 
C'est ainsi que le docteur Strauss et le professeur Nemur propose à Charlie d'être le premier à tester cette opération.

Et ça marche...

Le narrateur, c'est Charlie. Les premiers chapitres sont à hurler de fautes d'orthographe en tout genre... Passé le premier étonnement, on s'y fait; et d'ailleurs, Charlie fait de moins en moins de fautes (ouf!). Il murit à une rapidité exceptionnelle et ouvre les yeux sur le monde qui l'entoure. Sur les conseils des deux médecins, notre jeune héros doit tout consigner par écrit, afin de comprendre scientifiquement son évolution.

Ainsi, en quelques mois, c'est un bouleversement, un passage de l'enfant à l'adulte! Un regard nouveau sur son passé, il comprend enfin ces situations à l'école, à la maison, chez le médecin, situations qu'il ne comprenait pas et qui s'éclairent. Non, ce n'était pas sa faute...

Peu à peu, l'inévitable arrive; son intelligence monte en crescendo, mais ne s'arrête pas à la moyenne nationale!! Il la dépasse, puis dépasse le maître et en vient à trouver inintéressante toute conversation mondaine
.

Un joli passage :
"...je suis exceptionnel -terme démocratique utilisé pour éviter les étiquettes infamantes de doué ou de faible (qui signifient brillant ou attardé), mais dès qu'exceptionnel commencera à avoir quelque signification pour quelqu'un, on le changera. Il semble que la règle soit de n'utiliser une expression que tant qu'elle ne signifie rien pour personne. Exceptionnel s'entend aussi bien pour un extrême que pour l'autre, si bien que j'ai été exceptionnel toute ma vie."

Ce roman est magnifique, bien que tragique...
Beaucoup de controverses dans ce roman. Sa mère nous est montrée à travers ses souvenirs d'enfance, s'énervant tant et plus pour le rendre "normal", ses rapports difficiles avec les camarades de classe, mais aussi ses "amis" avec qui il travaillait à la boulangerie...
Charlie fait une véritable analyse de soi, recherche personnelle, devenant même schizophrène puisqu'il est en fait deux personalités (une arriérée, une intelligente) qui se complètent car il vit avec ses souvenirs...

Cette opération ne l'a pas rendu heureux, contrairement à ses prévisions. Devenu arrogant et prétentieux, il n'a plus d'ami. Mais intelligent, il oeuvre pour comprendre la vie de son autre moi, de cet arriéré qui a beaucoup subi sans jamais saisir la situation qui se déroulait sous ses yeux! 

Le plus triste? La dernière partie où... Non, vous ne saurez rien!
C'est touchant et plein d'espoir. Une jolie histoire sur le bonheur, les relations humaines, la norme, l'intelligence.
Quand la science-fiction vous explique la réalité.

Publié dans Science-fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didascalie 22/05/2008 13:24

Commentaires très intéressants.Le rapprochement avec Rabelais est pertinent en effet, car plue le personnage est intelligent, moins on le sent heureux, plus il s'éloigne de l'amour également.Très bonne analyse, qui montre que la science fiction est un autre moyen d'approcher le monde qui nous entourre.Il est vrai que l'évolution du langage est une des originalités de ce roman. C'est très bien fait car l'orthographe s'améliore proportionnellement à son intelligence. Mais quelle surprise au départ de lire de telles fautes...

Professeur L 17/05/2008 11:02

Bonjour, Ce livre est absolument génial. C'est un chef-d'oeuvre absolu, qui permet de montrer à ses détracteurs que la science-fiction nous offre des expériences de pensée pour mieux anticiper la réalité, mais aussi pour mieux la comprendre. Un passage de ce roman m'a particulièrement touché, lorsque Gordon prend conscience que l'intelligence ne vaut rien sans l'amour. Un réinvestissement de l'enseignement de Rabelais en somme : "science sans conscience n'est que ruine de l'âme."

A_girl_from_earth 30/04/2008 00:03

Un livre qui m'avait beaucoup marquée moi aussi, une histoire magnifique et émouvante! J'avais particulièrement apprécié aussi la façon dont l'auteur traite l'évolution du langage de Charlie - c'est d'un réalisme!

Francoise ANRIGO-MARTIN 25/02/2008 19:21

Moi aussi j'ai trouvé cette histoire géniale.Je pense qu'elle pourrait même, en passant de la fiction à la réalité, être extrapolée aux groupes de patients volontaires pour tester de nouvelles thérapies.Je n'en dirai pas plus non plus.Françoise A-M