Les Thanatonautes, Bernard Werber

Publié le par Didascalie

thanas.jpg

Et si on pouvait visiter le continent des morts et en revenir??
Voila ce qu'essaient de mettre en place deux chercheurs, Michael Pinson et Raoul RazorbaK. Bien sûr il leur faut beaucoup de temps, des cobbayes, de longues expériences, tout en affrontant la révolte de la population, comme de la religion...

Heureusement grâce à leur persévérance, ils dessinent peu à peu la carte de cette terre jusqu'alors inconnue, mais ne vont-ils pas trop loin??

Très agréable à lire, amusant bien sûr et à la fois intéressant par les informations scientifiques, religieuses, ésotériques, qui, elles, ne sont pas de la fiction. 
Un bon roman de science-fiction, original, intriguant.

Il nous fait réfléchi sur notre existence. Pour moi, le meilleur livre de Werber.

Publié dans Science-fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 21/04/2011 15:48



Ce livre avait été un vrai choc quand je l'avais découvert ! C'est vraiment un livre déstabilisant, mais terriblement bien écrit : le genre de livre qu'on voudrait croiser plus souvent en soi
!
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Les Thanatonautes" sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Didascalie 18/02/2008 23:04

Tout à fait vrai, on s'instruit en s'amusant.Moi j'ai davantage aimé l'histoire plutôt que les informations sur les NDE, mais je reconnais qu'il y a de la recherche.

Françoise A-M 18/02/2008 15:45

J'ai trouvé ce livre génial et sans aucun doute très documenté sur les phénomènes de NDE (Near Death Experience) : témoignages de ceux qui ont été considérés décédés pendant quelques minutes puis réanimés.Le sujet est grave mais le roman a un rythme rapide, inutile de tourner les pages d'avance, elles tournent toutes seules. En plus, le thème est traité avec humour et on a le sentiment de s'instruire en s'amusant.En notre époque, où il semble qu'il n'y ait plus de domaine  non exploré, on découvre en cet auteur un Jules VERNE des temps modernes. Et on sait que pour le Jules VERNE des temps anciens la réalité a dépassé ses prévisions. En sera-t-il de même pour Bernard WEBER? C'est la question que l'on se pose à la dernière page de ce roman. Super.