La princesse qui croyait aux contes de fées, Marcia Grad

Publié le par Didascalie

princesse.jpgMagnifique, tout simplement génial.

L'histoire d'une princesse, ses interrogations dans le château de ses parents, son éducation et son enfance, puis son mariage avec son beau prince.
Et patratras!!!
Après plusieurs années formidables de vie commune, les époux font face à un petit problème de communication, comme beaucoup de couples bien sûr.
Alors notre jeune héroïne tente de trouver des solutions à cet état de fait, se pose des questions car elle croit dur comme fer que tout est de sa faute. Elle ne vit qu'à travers l'amour de son prince, dépendance affective dont elle n'a aucunement conscience.

Ce qui est sublime ici, c'est avant tout ces interrogations, que tout enfant se pose, mais aussi cette volonté d'améliorer les relations, s'accrocher à la stabilité, à ses habitudes, le courage de changer, la peur de l'inconnu, la confiance en soi...
Vous l'avez compris, ce roman a un message particulièrement fort, derrière une histoire de prince et de princesse qui relève de l'imaginaire.

Mais pas besoin d'être prince pour vivre la même chose et d'ailleurs c'est à travers ce monde fantastique qu'on prend du recul sur son propre monde...
Un bol d'air pur, qui fait réfléchir et qui émeut car nous sommes passés par là et risquons de suivre ce chemin...

A mettre entre toutes les mains!!

Publié dans Science-fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didascalie 17/02/2008 17:03

Tout à fait d'accord!Rien de plus facile que de rester à rien faire, voire subir.Le plus difficile est toujours d'agir, mais on sait rarement comment agir.Le principal, c'est de le vouloir, on dirait... et de participer!

Francoise ANRIGO-MARTIN 16/02/2008 21:22

J'ai beaucoup aimé aussi et j'ai retenu comme enseignement de ce conte pour grands: "Si ce que vous faites ne marche pas, essayez n'importe quoi d'autre".   Il est vrai qu'un petit pas dans le nouveau demande souvent nettement plus d'audace que de peiner dans les rails de l'ancien.Alors, on fait comment ?A lire...