Asiles de fous, Régis Jauffret

Publié le par Didascalie


Un livre sur l'amour qui m'a marqué : Asile de fous, de Régis Jauffret.

Il s'agit en fait, non pas d'une histoire d'amour, mais d'une rupture. Gisèle, vous l'avez compris, se fait larguer et ne s'en remet pas.
Peu à peu, avec les conversations des parents de l'élu qui s'en est allé, elle découvre, et nous aussi, que cette famille est vraiment bizarre. Une famille de fous!
Ce sont d'ailleurs davantage des monologues que de vrais dialogues, car le père, comme la mère de Damien, ce petit qui subit la séparation alors qu'il en est l'auteur, parlent, parlent, parlent, Gisèle ne répondant pas, les propos de ces deux parents se transforment peu à peu comme s'ils changeaient d'avis au petit bonheur la chance.

Ici prime l'humour noir, à chaque page, qui nous partage entre différents sentiment : comique, horreur, folie, on ne sait plus trop... 
Par contre, l'ambiance y est lourde, il m'a semblé, et mon rythme de lecture diminuait au fur et à mesure des pages.
L'auteur a voulu nous montrer que toutes les familles ont leur propre folie, certes, mais le trait y est à mon goût un peu exagéré. L'originalité du livre est son plus grand atout.

Très très spécial, ce livre a reçu le prix Fémina 2005.

Publié dans Amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didascalie 23/12/2007 12:41

Merci Françoise pour ce commentaire sur Belle du Seigneur, cela donne envie de s'y plonger.
Une approche dérangeante de l'amour...
D'ailleurs, quel est le lien avec le titre??

Je ne l'ai pas lu et la description faite dans le commentaire apporte une vue précise du thème mais ne permet pas de comprendre le choix du titre.

D'ailleurs avez vous aimé ce livre?
Et à quel public le conseillerez vous?

Françoise A-M 20/12/2007 16:08

Une autre histoire d'Amour où la folie s'installe de façon si perverse qu'elle ne devient évidente qu'au moment du tragique dénouement: Belle du Seigneur- d'Albert COHEN - Grand prix de l'Académie française en 1968.
Solal et Ariane sont beaux, s'aiment passionnément, sont riches au point de pouvoir vivre en vase clos sans souci des contraintes sociales et sont en bonne santé.
Que pourraient-ils encore vouloir?
A leur avis, la société n'a rien à leur apporter et ils vont choisir l'isolement... qui augmente de plus en plus jusqu'au moment où par leur union ils ne font plus qu'un. On observe alors que leur égocentrisme amoureux prive leur relation de tout l'apport invisible de la vie sociale, invisible comme l'air mais tout autant indispensable.
Et cet amour se meurt emportant dans sa chûte ses bourreaux ou victimes suivant que l'on retient la notion de faute (égoïsme) ou d'ignorance (la liberté nait paradoxalement de notre engagement au sein de la collectivité)
Un livre facile à lire malgré son épaisseur mais difficile à digérer car il confirme la jonction des infinis sous sa forme la plus dérangeante: La liberté absolue et la dépendance extrême se confondent et sont incompatibles avec la Vie.
Nb1: C'est le livre de chevet, il l'a dit en interview, d'un Président bien connu des Français.
Nb2: Ce n'est pas le mien. Une fois me semble la dose nécessaire et suffisante.
Amicalement

Parménide 16/12/2007 15:31

J'ai fini de lire l'éloge à la jalousie que tu m'a prêté !!
Je pense que c'est aussi des fous dans ce bouquin !!! :-)
D'ailleurs je ne suis pas sûr d'avoir tout compris... ??
Forcément un livre où on t'annonce dés le début qu'il n'y aura pas de nom parce que l'évocation d'un nom peut rendre jaloux, ben c'est sûr que ça devient difficile de situer les personnages !!! :-) "L'homme dont la femme en question est enceinte..." :-)
Mais j'ai quand même réussi à comprendre que c'était des fous !!

Sinon désolé pour les commentaires verts, je ne voulais pas t'énerver !! :-)

Pour la newsletter, elle part en spam automatiquement, c'est pour ça que je ne me suis pas rendu compte tout de suite de l'article, mais j'essaye d'apprendre à mon logiciel : "Discalie, ah gentil, ah pas méchant, pas faire de mal, ah laisser passer..." :-) C'est bête un logiciel !! :-)